Innovative HR Mobility

Pour les entreprises
Nous contacter
Connexion
French

Digital nomads: la nouvelle mode ?

par

Julianne Liebert

Digital nomads: la nouvelle mode ?

Avec une augmentation constante du nombre de personnes qui abandonnent leur job de “9 à 5” pour une vie plus aventureuse, les digital nomads sont en train de redéfinir complètement le travail à distance : pouvez-vous imaginer travailler et voyager, simultanément, sans (presque) aucune restriction ?

Voyons rapidement quels pays ont commencé à mettre en place des procédures d'immigration pour répondre aux besoins de voyage des digital nomads, et ce qu'ils proposent actuellement en termes de visas pour ces nouveaux travailleurs à distance.

 

La pandémie mondiale ayant frappé les pratiques commerciales habituelles, de nombreux travailleurs ont décidé de commencer une nouvelle vie. Une maison plus grande, une ville plus tranquille ou une vue totalement différente depuis leurs fenêtres ne sont que quelques-unes des raisons invoquées par les personnes interrogées. Parfois, travailler à distance n'est pas suffisant et vous rêvez simplement d'un tout nouveau style de vie.

 

Les travailleurs numériques sont certainement ceux qui profitent le plus de cette situation : tout ce dont ils ont besoin, c'est d'une bonne connexion internet, d'un VPN fiable (réseau privé virtuel : permet de préserver la confidentialité en ligne en créant un réseau privé à partir d'une connexion internet publique) et d'un équipement décent qui les suivra partout.

 

Êtes-vous un expert en informatique ? Un influenceur sur les réseaux sociaux ? Un gourou du marketing ? Un auteur de best-sellers ?

 

Emballez vos affaires et partez à l'aventure ! (toute ressemblance avec un petit homme aux longs pieds velus serait totalement fortuite)

 

 

Digital no…quoi ?

 

Restons-en aux faits : un digital nomad est un travailleur à distance à 100% qui voyage et travaille en même temps (la principale différence entre un travailleur à distance et un digital nomad est le principe d'être "nomade" et donc de sortir de son propre pays).

 

La recette est assez simple : prenez une dose de matériel sans fil, une pincée de Wi-Fi, mélangez le tout dans un espace de travail ou un cyber café, et vous obtiendrez un digital nomad heureux, prêt à remplir n'importe quelle mission que vous lui assignerez.

 

Vous n'êtes pas convaincu ? Les dernières études montrent que les nomades numériques sont plus heureux que jamais.

 

Les chiffres ne trompent pas :

  • 85 % des chefs d'entreprise affirment que leur entreprise est plus productive lorsque les employés travaillent à distance.
  • 49 % des digital nomads gagnent le même salaire (ou plus) que leur ancien emploi de bureau.
  • 70 % des nomades numériques déclarent ne pas travailler plus de 40 heures par semaine.

 

Après deux ans sous la menace de la pandémie mondiale de Covid19, nous commençons à constater une réelle augmentation des chiffres. La pandémie a conduit les gens à quitter leur mode de vie non pas pour quelques mois seulement, mais pour de bon.

Par exemple, en 2021, 11 millions d'Américains ont choisi le nomadisme, contre 7,3 millions en 2019. Si l'on parle au niveau mondial, le nombre de digital nomads est estimé à 35 millions en 2021.

 

 

Par quel pays commencer ?

 

De nombreux pays proposent désormais des options de visa de résidence pour les digital nomads, car il faut garder à l'esprit que les visas touristiques n'offrent généralement pas la possibilité de travailler (ou un cadre légal pour démarrer une activité). C'est là que vous devez être très prudent.

Comme les lois nationales sur l'immigration peuvent varier d'un pays à l'autre, veuillez noter que vous devrez vérifier régulièrement les mises à jour (et, le cas échéant, ajouter certaines restrictions ou exigences liées au COVID par exemple). La plupart du temps, il vous sera demandé d'envoyer quelques documents (passeport, photos d'identité, preuve de revenus, casier judiciaire, assurance maladie, etc.) ainsi que les frais en vigueur dans le pays de destination.

 

En date du 31 Octobre 2021, voici les pays et régions qui offrent des programmes spécifiques aux travailleurs en remote:

 

  • Allemagne
    Un permis de séjour peut être attribué aux freelances et autres travailleurs indépendants afin de résider dans le pays pour 3 mois, cela dit il peut être étendu jusqu'à 3 ans.

  • Anguilla
    Le programme Beyond Extraordinary Anguilla permet aux digital nomads de séjourner jusqu'à 1 an sur place.

  • Antigua & Barbuda
    Le Nomad Digital Residence est lui, valide pour 2 ans (pour les deux îles).

  • les Bahamas
    Le Bahamas Extended Access Travel Stay autorise les digital nomads à travailler en remote pendant 1 an depuis les 16 îles principales.

  • la Barbade
    Le Barbados Welcome Stamp met en place un visa permettant aux visiteurs de travailler à distance pendant 1 an maximum.

  • les Bermudes
    Le Work From Bermuda Certificate autorise les digital nomads à travailler en remote pendant 1 an.

  • Cap Vert
    Cabo Verde Remote Working Program est valable 6 mois et peut être renouvelé pour 12 mois supplémentaires (disponible pour les travailleurs à distance originaires d'Europe, d'Amérique du Nord, de la Communauté des pays de langue portugaise et de la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest).

  • Costa Rica
    Le titre de séjour Rentista temporary offre 2 ans de travail en remote aux digital nomads

  • Croatie
    La Croatie n'offre pas de visa à proprement parler, mais son programme vise tout de même les digital nomads. Le séjour temporaire peut y durer jusqu'à 1 an, sans possibilité de prolongation, mais vous pouvez soumettre une nouvelle demande pour 6 mois supplémentaires.

  • Curaçao
    Le programme @HOME in Curaçao est disponible pour les travailleurs à distance pendant 6 mois (et peut être étendu pour 6 mois supplémentaires)

  • Dominique
    Le Work In Nature Extended Stay Visa pour les digital nomads permet un séjour de 18 mois

  •  Dubai
    La ville même de Dubai a lancé son Virtual Working Program d’1 an pour les digital nomads et autres travailleurs à distance.  

  • Estonie
    L’Estonie aussi dispose d’un Digital Nomad Visa officiel pour les travailleurs en remote, valable jusqu'à 1 an.

  • Géorgie
    Le programme Remotely from Georgia permet aux digital nomads et leurs familles de rester sur place pendant 1 an.

  • Grèce
    Le Digital Nomad Visa a été mis en place pour les digital nomads non-européens et reste valable 1 an. Ensuite, il est possible de candidater pour un Digital Nomad Residence Permit, avec une validité d’1 année également. Ce dernier peut être renouvelé pour un total de 3 années.

  • Iles Cayman
    Le Global Citizen Concierge Program vise plutôt les travailleurs en remote les plus aisés. Ceux qui parviennent à passer les critères très sélectifs de l'entrée peuvent travailler à distance depuis l'une des 3 îles pendant 2 ans.

  • Island
    Le Long-Term Visa for Remote Workers peut être attribué pour un total de 180 jours (non applicable aux citoyens d’un pays de l’Union Européenne, de la Communauté Economique Européenne ou de l’Association Européenne de libre échange).

  • Malte
    Le Nomad Residence Permit autorise les digital nomads à travailler depuis Malter pendant 1 année (peut être renouvelé - attention il n’est disponible que pour les citoyens hors Union Européenne).

  • Maurice
    Le Premium Travel Visa offre 1 an de travail en remote, avec une possibilité de renouvellement.

  • Mexique
    Le Temporary Resident Visa du Mexique est plus facilement accessible aux canadiens (sans pour autant exclure les autres nationalités). Les digital nomads peuvent y travailler en remote pendant 180 jours, et pouvant aller jusqu'à 4ans.

  • Montserrat
    Le Montserrat Remote Work Stamp permet de travailler en remote pendant 1 année.

  • Norvège
    Le visa Independent Contractor autorise 2 ans de séjour pour les digital nomads.

  • Panama
    Créé en mai 2021, le Short Stay Visa for Remote Workers est valable pour 9 mois avec possibilité d’extension pour 9 mois supplémentaires.

  • Portugal
    Le Portugal offre un visa pour travailleurs indépendants valable 1an, et qui peut être renouvelé 2fois, pour 2ans.

  • République Tchèque
    Le visa de travailleur indépendant de la République tchèque, Zivno, dure 1 an.

  • Sainte Lucie
    Le visa Non-Immigrant - Saint Lucia Live It permet de rester 1 an sur place, sur la base d’un visa à entrées multiples pour travailleurs en remote.

  • Seychelles
    Le Seychelles Workcation program pour les digital nomads qui veulent travailler en remote depuis l’une des îles pendant 1 an.

  • Taiwan
    Le Taiwan Employment Gold Card combine un un permis de travail à durée indéterminée, un visa de résident, un certificat de résident étranger et un permis de ré-entrée. Cette carte permet aux travailleurs (en remote ou non) de rester à Taïwan pendant un maximum de 3 ans.

Nous pouvons déjà identifier d'autres pays où des programmes similaires devraient bientôt être lancés - ils seront ajoutés à la liste ci-dessus : Thaïlande, Belize, Chypre, Monténégro, Slovaquie, Roumanie, Sri Lanka, Indonésie, Grenade, Équateur, Colombie, Argentine et Albanie. La Nouvelle-Zélande et la Finlande devraient mettre en place une voie d'accès à la résidence par auto-sponsorisation.

 

Bien entendu, il s'agit là d'un aperçu rapide, et comme le monde est en train de bouleverser les pratiques en termes d'immigration et de travail, les "digital nomad visas" pourraient devenir la nouvelle tendance dans un avenir proche.

 

 

Tout le monde peut-il devenir un digital nomad ?

 

Du routard au retraité, de la famille ultra-connectée à l'entrepreneur, tout le monde peut sauter le pas de la vie nomade. Tout d'abord, mettez vous dans on bon état d'esprit et ouvrir vos chakras : le processus n'est pas forcément compliqué !

Comme vous serez certainement amené à voyager, la toute première chose à faire est de souscrire une assurance santé voyage. Ensuite, trouver un premier pays de destination est la deuxième étape.

 

Le meilleur conseil que nous puissions vous donner est de vous faire accompagner par un professionnel, que vous soyez un indépendant et que vous ayez peur de ne pas trouver de clients/missions, ou un salarié et que vous ne sachiez pas du tout comment convaincre votre employeur d'être plus flexible et souple.

 

Chez Cooptalis, nous offrons un large éventail de solutions, du recrutement de talents et de la formation aux services d'immigration et de relocalisation. Nous intervenons dans le monde entier et avons des bureaux partout avec des experts qui ne demandent qu'à vous aider.

 

 

 

 

Vous voulez en savoir plus sur nos services ? >> International & National Mobility

Julianne Liebert

par Julianne Liebert