A l’heure d’internet, il est important pour un candidat en recherche d’emploi de protéger sa vie privée sur Internet, même si ceci n’est pas toujours chose facile. En effet, les réseaux sociaux et moteurs de recherche enregistrent une quantité importante d’informations sur les individus, des informations qui ne sont pas toujours destinées à être révélées au grand public et encore moins à un potentiel recruteur. C’est pourquoi, en période de recherche d’emploi, il est capital de vérifier en amont que les données privées disponibles sur Internet n’iront pas entraver une embauche potentielle et que les différents comptes des réseaux sociaux sont correctement paramétrés.

Numéro de téléphone et adresse mail : un accès aux réseaux sociaux

Lorsqu’un numéro de mobile ou une adresse mail sont communiqués à un recruteur, les probabilités pour apparaître dans ses suggestions d’amis Facebook sont importantes. En effet, en renseignant dans Facebook le numéro de mobile et/ou l’adresse mail utilisée pour postuler, n’importe qui peut potentiellement avoir accès au profil de la personne.

Par ailleurs, si le recruteur a reçu un mail du candidat, l’a appelé depuis son mobile ou bien a échangé des SMS et que le recruteur a autorisé l’application Facebook à lui suggérer des nouveaux amis sur la base des numéros de téléphone et des adresses mails présents dans son journal d’appels, historique de messages ou carnet d’adresse, le profil du candidat va ainsi apparaître dans les suggestions d’amis du profil Facebook du recruteur ! Le risque encouru est que le recruteur aille jeter un œil au profil du candidat si celui ci est en recherche d’emploi.

 

Paramétrer Facebook et limiter l’accès aux informations

En période de recherche d’emploi il est donc important pour un candidat de préserver sa vie privée sur les réseaux sociaux en paramétrant correctement ses comptes.

  • Interdire à Facebook de permettre à des utilisateurs de trouver son profil à partir du numéro de téléphone ou du mail
  • Simuler son profil avec la fonction « aperçu du profil en tant que » et s’assurer que tout ce qui est visible en mode public ne compromette pas le professionnalisme (photo de soirée, idéologie affirmée, … )
  • Si un contenu semble inapproprié et qu’il est public, il est possible d’utiliser le sélecteur d’audience pour restreindre la visibilité ou bien de le supprimer. Lorsque l’auteur est un tiers, il est possible de retirer son identification ou de demander à l’auteur de supprimer le contenu en question.

Ces points de vigilance sont valables sur la plupart des réseaux sociaux comme Twitter, Instagram ou encore Snapchat qui utilisent la même logique de suggestions des profils basés sur les numéros de téléphones et les adresses email. Il est donc important de vérifier  les paramètres de ces réseaux également. Les rubriques d’aides de ces éditeurs expliquent comment faire.

A noter : dans WhatsApp, Viber ou Skype, la photo de profil et/ou le statut peuvent être visibles par le recruteur en fonction des paramètres de confidentialité appliqués. Il est important de bien choisir la photo et que le profil reste professionnel.

 

Attention aux moteurs de recherche

Les recruteurs sont curieux. Fréquemment, ils se prennent au  jeu de taper dans Google un nom et un prénom.

Il est recommandé au candidat de faire ce petit test afin de voir ce qu’il en ressort, sans négliger de regarder les onglets Images ou encore Actualités des résultats. Ici encore il faut être vigilant afin que ce qui remonte dans Google ne me mette pas en péril une candidature.

Par exemple, les fans de jeu vidéo qui sont actifs sur les forums publics de gamers, doivent être vigilants et ne pas divulguer leur véritable nom sous peine de voir remonter ses publications sur Google. De la même manière, les sites permettant de retrouver des amis d’enfance de l’école primaire autorise le site à référencer un profil sur Google. Il n’est pas forcément du meilleur augure de voir son visage de chérubin en classe de CP apparaitre dans les recherches Google. Aussi, afficher des convictions politiques ou religieuses sur Internet peut desservir. En effet, bien qu’il soit illégal et inapproprié de juger un candidat sur de tels critères, cela peut mettre mal à l’aise le recruteur, surtout s’il a un point de vue radicalement différent.

 

Les recruteurs ont eux aussi une vie personnelle. Un poste ne sera pas refusé parce qu’un candidat a fait la fête avec ses amis et qu’une photo a fuité, d’ailleurs le recruteur a peut-être un historique plus compromettant. Cependant, entre deux profils équivalents, les exploits d’un candidat sur les réseaux sociaux pourraient faire pencher la balance en sa défaveur, surtout si les propos tenus sur Internet sont vulgaires ou injurieux.

Internet est une grande place publique, il y aura toujours des répercussions sur ce qui s’y passe, il est donc important de rester vigilant, de se renseigner sur la protection des informations sur les différents réseaux ou de rester toujours en maitrise de son image sur Internet.

 

Liens utiles :

Comment contrôler qui peut me trouver à l’aide de mon adresse e-mail ou de mon numéro de téléphone sur Facebook ?

Comment puis-je savoir ce que les autres personnes voient de mon profil Facebook ?

Comment contrôler qui peut voir le contenu de mon profil et de mon journal Facebook ?

Comment puis-je supprimer une identification d’une photo ou d’une publication dans laquelle je suis identifié(e) sur Facebook ?

Julien GEFFRIAUD par Julien GEFFRIAUD

Chef de Projet Digital