Dans le processus de recherche d’emploi, la phase de l’entretien d’embauche est probablement la plus difficile. Les candidats sélectionnés par le recruteur se retrouvent en compétitions les uns avec aux autres, cependant un seul poste est à pourvoir il est donc capital de pouvoir se démarquer.

La longue période de recherche d’emploi et d’envoi de CV vient d’aboutir à un entretien. Cet entretien est la première étape du processus de recrutement et peut-être un moment stressant. Il est important de convaincre le recruteur en faisant émerger les qualités et les compétences requises pour le poste. Préparer cet entretien est nécessaire afin de ne pas commettre les erreurs qui seraient fatales dans la décision du recruteur. Des techniques pour anticiper l’exercice et quelques conseils peuvent être suivis pour être prêt le Jour J.

 

1 : avoir la bonne attitude

Les premières choses qu’un recruteur remarque lors d’un entretien d’embauche sont l’apparence et l’attitude. Il est donc primordial de faire bonne impression dès le prime abord et de respecter certaines règles de bienséance et de courtoisie. Même si celles-ci semblent évidentes pour certains, elles peuvent ne pas l’être pour d’autres.

La ponctualité, une tenue vestimentaire adaptée et soignée, une démarche élégante, une posture correcte, une poignée de main ferme, un regard franc, la manière de s’asseoir, la façon de s’exprimer … sont autant de détails qui mettent un recruteur en confiance et lui donnent envie de faire connaissance avec le candidat. Si l’entretien se fait à distance par vidéo conférence, l’apparence est toute aussi importante : ne négligez pas cet aspect surtout au niveau de l’environnement que va voir votre interlocuteur à l’écran.

 

2 :  savoir se valoriser sans arrogance

Si la politesse implique d’une manière générale d’éviter de se mettre en avant dans une conversation, il en est tout autrement lorsqu’il s’agit d’un entretien d’embauche. Le candidat est là pour faire valoir ses compétences et ses qualités.

La première étape de l’entretien consiste à se présenter. Le recruteur doit pouvoir se faire une idée en quelques minutes de la personnalité du candidat. Cette présentation doit être aussi précise et concise que possible pour être pertinente et capter l’attention du recruteur. Une bonne présentation ne devrait pas durer plus de deux minutes. Il appartient au candidat d’être en mesure de placer les éléments clés de sa personnalité, de son parcours et du projet qui le conduit à cet entretien. Ce discours aussi succinct soit-il doit être appris par cœur et parfaitement maitrisé pour ne pas avoir l’air d’être récité.

 

3 : anticiper toutes les questions de l'entretien

Certaines questions reviennent systématiquement dans un entretien d’embauche. Face au recruteur il est important de montrer un certain aplomb et de lui laisser entrevoir que l’entretien a été préparé en amont. Le candidat sera d’autant plus confiant si il a envisagé et anticipé les réponses aux éventuelles questions.

Avoir une idée précise du projet professionnel et des objectifs de carrière, connaître la société pour laquelle l’entretien se déroule, être en mesure de faire valoir les réalisations passées, mais aussi être capable de reconnaître les difficultés rencontrées, pouvoir affirmer les raisons qui font du candidat la personne idéale pour le poste et avoir une idée du salaire auquel le candidat peut prétendre pour le poste sont autant de points qui seront inévitablement abordés. Il appartient au candidat de ne pas se sentir déstabilisé et de répondre avec le maximum d’aisance.

 

4 : faire passer un message et avoir un discours différent

Face à un interlocuteur il faut être convaincant et passionnant pour se démarquer des autres candidats. Le discours d’introduction correctement posé est censé conduire le recruteur à poser des questions. Cependant, certains recruteurs font preuve de mutisme et laisse le candidat donner libre cours à son discours. La pertinence et l’originalité sont alors de mise. Tout en ayant un discours cohérent et construit le candidat peut s’aventurer à raconter une histoire qui captivera le recruteur.  Celui-ci se réjouira de l’enthousiasme du candidat à mettre en avant ses accomplissements au travers d’anecdotes vécues.

 

L’entretien est un échange entre deux personnes, l’un offre, l’autre est en demande, il ne s’agit pas d’une mise à l’épreuve, simplement d’un moyen de savoir si le candidat est la personne la plus à même à satisfaire les exigences que le poste à pourvoir requiert.

Mathilde Haelewyn par Mathilde Haelewyn

Consultante Mobilité Internationale et Recrutement
Secteur informatique