Innovative HR Mobility

Pour les entreprises
Nous contacter
French

Relocalisation

La protection sociale des étrangers en France

BACK
La protection sociale des étrangers en France

Détails de la formation

image_La protection sociale des étrangers en France
La protection sociale des étrangers en France
4 participants minimum et 8 maximum
En visio-formation
Durée : 7 heures
Nous contacter
550 € HT par personne (800 € HT pour membre SNPRM)
Formation en visioconférence, accessible aux personnes en situation de handicap
Délai d’accès après inscription : 1 mois
Alternance théorie et pratique avec étude de cas et outils d’analyse
Tout au long du parcours sous forme de tests et de quiz

Objectif général de la formation :

Monter en compétences dans la maitrise du droit de la sécurité sociale applicable aux étrangers.
Connaître les incidences en matière d’ouverture des droits lors de le l’affiliation et le principe de totalisation.
Mieux maîtriser la pratique d’une affiliation à la CPAM et comprendre la notion d’ouverture des droits.
Comprendre les contours d’un salarié détaché au sens de la sécurité sociale.

Programme :

  • Le principe de notre régime de sécurité sociale : la règle et la dérogation
  • Incidences en matière de rattachement des primo-arrivants depuis le 1er janvier 2016
  • La réforme du dispositif des étudiants 
  • Situation des époux d’agents des organisations internationales 
  • Cas des visas vacances travail 
  • Le détachement : définition et rattachement possible au service des relations internationales 

Public visé :

Toute personne souhaitant créer une entreprise de prestations de services et conseil en management (PSCM).
Auto-entrepreneurs souhaitant diversifier leurs services en sous-traitance.
Employés d’entreprises de prestations de services et conseil en management souhaitant formaliser leurs compétences.
Personnes en transition professionnelle.

Prérequis :

Formation pour adultes.
Avoir suivi la formation niveau 1 « Immigration professionnelle en France » (ou justifier d’une pratique d’au moins un an)